Pogo, chien cisteur !

Publié le par Le blog des cisteurs en Midi-Pyrénées

Bonjour,
Je m’appelle Pogo.
Je suis un cruel chien cisteur.
Une chose que je dois vous dire : quand je vais cister, je suis accompagné par bob82.
Ce n’est pas toujours facile à vivre. Mais c’est comme ça…
Enfin quand même, des fois c’est un vrai boulet ce gars là !
Surtout dans les grottes !
Il passe son temps à se gameller lamentablement !
Je me demande comment il ne s’est pas encore fait vraiment mal…
Il faut dire qu’il n’a que deux pattes. Ce n’est vraiment pas pratique pour cister.
Ces derniers jours, je l’ai promené dans de très jolis coins du Tarn et de Tarn-et-Garonne.
Je vous ai ramené quelques photos de ces promenades cistiques.
Pour vous faire partager mes joies de cruel chien cisteur cistant.
(Qui a dit consistant ? Grrr !)
Bon, c’est vrai, c’est lui qui a pris les photos.
Entre nous, c’est pour ça qu’elles ne sont pas très bonnes.
Mais, je vous dis ça à vous.
Ne lui répétez pas. Ça pourrait lui faire de la peine.
Et je n’aime pas quand il a de la peine.
Je vous donne un grand coup de langue sur la joue*.
Pogo.
 
(* Vous avez de la chance. D’habitude c’est plutôt un adepte du coup de dents [ note du boulet]).

 

C’est moi Pogo. Je suis si beau qu’on pourrait presque croire que je suis gentil.

« La baignoire du malin »

(ciste n°30289). Jolie piscine, perdue dans les collines, pour chiens cisteurs.

« Le mot était écrit à l’encre »  (ciste 30651). J’adore les lavoirs ! Surtout quand il commence à faire bien chaud.

« Le trésor d’Eutrope »

(ciste 29819). Tentative d’embarquement d’un passager clandestin. Vous pouvez remarquer que je n’ai montré aucun signe d’agressivité. Trop crevé…Je suis resté couché à l’arrière.

« La porte de Khéops »

(ciste 30285). Quand la piste des cistes s’enfonce sous terre, quelle aubaine ! L’eau y est si fraîche.

« La porte de Nico »

(ciste 30286). Dans les profondeurs de la terre, c’est encore moi qui ai trouvé la cache idéale.

« La fossoyeuse d’Ombrie »

(ciste 30657). Lui, il n’a jamais faim… Mais moi si. A défaut d’autre chose, je suis bien obligé de ronger une pierre de temps en temps. (un petit coup de main : la ciste est dans le mur, derrière le banc).

« Il va bien se (ce) noyer près du gué »

(ciste 29663). Qui c’est qui doit nettoyer le gué pour que Monsieur puisse passer avec sa voiture ?

Publié dans Trésors

Commenter cet article

Ovive34 11/06/2007 23:28

Merci PogBob pour ces images rafraîchissantes !
Bravo pour ce sympathique reportage.

pogo 11/06/2007 20:59

Merci adopeste pour avoir réalisé une mise en page sympa et rapide pour ce petit article. Bises Pogo.