Coachbunny estampillé Madeleine d'Ovive !

Publié le par Adopeste

Il y a des endroits que l'on oublie jamais,
Des rencontres qui bouleversent notre vie,...


L'occasion s'y prétait, une ciste de CB pas loin, alors elle y retournée en ma compagnie. ..Le propriètaire du lieu nous a ouvert les grandes portes de sa demeure, offert le café, nous sommes rentrées dans cet endroit comme on pourrait rentrer dans un moulin. Nous étions seules dans ce lieu qui pour elle était chargée d'émotion.

Ovive a écrit aujourd'hui sur un bout de carnet, un peu de son histoire qu'elle vous fait partager.
Une tendre histoire que je connaissais depuis longtemps,..
Coach, prend ceci pour un cadeau.
 
( en turquoise, elle a écrit : j'ai fait la connaissance de ma petite soeur de 25 ans ! )

Publié dans Trésors

Commenter cet article

la mère Denis 06/05/2008 12:33

C'est pas la mère Denis qui l'a dit que ta ciste était au lavoir !C'est vrai ça !;-)

coachbunny 06/05/2008 11:28

Merci pour ces confidences, j'ai caché cette boite avec ma petite femme, tout était fermé là haut et marqué privé c'est en repartant qu'on a décidé de cacher au lavoir en basBisesCB

Ado' 30/04/2008 10:11

" C'est parce que l'on découvre des endroits avec ceux qu'on aime qu'on les trouve beaux "Citation d'Ado !

arabrab 30/04/2008 09:21

Merci Ado pour cette histoire racontée à ta manière !!Merci Ovive de partager avec nous une partie de ton histoire !!C'est très beau !! Arabrab

Ovive 30/04/2008 00:20

Un jour, il y a environ 2 ans, j'ai dit à Ado' :"Sais-tu s'il y a des cistes dans ce petit village de (beep) qui se trouve aux fins fonds de ton département ?"Aucune à son avis. Elle n'avait d'ailleur, je crois, pas connaisance de ce village."Alors, nous irons lors d'un prochain périple et je te montrerai un endroit magnifique, puis nous cacherons une ciste".Le temps passe, et nous privilégions les cistes audoises à mi-chemin lors de retrouvailles.Le week-end cistique en Comminges arrivant à grands pas, les cistes fleurissent dans cette jolie région.Alors que nous avions envisagé d'aller dans l'Aude aujourd'hui, Ado' me dit "Il y a au moins une ciste dans le village où tu voulais m'emmener".Changement de cap, ce mardi de détente, nous le passerons dans le Comminges.Réveil à pas d'heure pour moi, très vite sur les rails pour rejoindre Ado' puis prendre la direction de ce petit village à l'effet délicieux d'une madeleine au goût des saveurs d'antan.Dans le train, je parcours les énigmes qu'Ado' m'a listées et continue de les préparer. Et là, je découvre "C'était bien chez Laurette, quand on faisait la fête.."Une ciste de Coachbunny et me voilà qui salive !Je téléphone à Ado' "Coach nous emmène dans cet endroit dont je t'avais parlé !'Il faut que je vous raconte un peu cet endroit qui m'émeut.Cet endroit que je voulais lui montrer est la propriété d'un ami de mes parents au moment de ma naissance. Il l'a achetée, en ruines, il y a 20 ans, les ruines d'un hôpital et de son cloître, perdus au sommet d'une colline et cachées par une végétation envahissante.Et depuis 20 ans, cet homme retape de ses mains l'édifice qui est maintenant classé aux monuments historiques.Maintenant que vous connaissez l'histoire du lieu, je vous suggère de cueillir la ciste un dimanche et de pousser la curiosité pour le visiter (c'est gratuit).C'est moi qui aujourd'hui ai servi de guide à Ado' ; Je crois qu'elle et moi nous souviendrons longtemps de cette visite riche en émotion.Merci Coach !